Non, Edward Bernays n’est pas le père de la propagande moderne

Watch on YouTube (Embed)

Show annotations

2,241

101

3

Genre: News & Politics

License: INgrooves (on behalf of Lions Gate Records); LatinAutor - Warner Chappell, PEDL, CMRRA, LatinAutorPerf, Warner Chappell, and 5 Music Rights Societies

Family friendly? Yes

Wilson score: 0.9186

Rating: 4.8846 / 5

Engagement: 4.6408%

Le Monde diplomatique

Subscribe | 10.5K

Shared February 20, 2021

Avec Anthony Galluzzo, spécialiste de l’histoire de la consommation qui signe dans le numéro de février un article sur le publicitaire austro-américain Edward Bernays, trop souvent présenté comme le père de la propagande moderne ou l'inventeur du marketing (y compris dans nos colonnes). Neveu de Sigmund Freud, Bernays est l’auteur de « Propaganda » en 1928.

*Version longue* de la troisième partie du podcast du « Diplo » de février 2021, « La tâche principale des ingénieurs de l’âme » https://www.monde-diplomatique.fr/pod...

L'article d'Anthony Galluzzo : https://www.monde-diplomatique.fr/202...

Son livre : « La Fabrique du consommateur. Une histoire de la société marchande », La Découverte, coll. « Zones », Paris, 2020 https://www.editions-zones.fr/livres/...

Références :
- Le documentaire « Propaganda, la fabrique du consentement », de Jimmy Leipold, 2017
- Brut, « Edward Bernays, père de la propagande moderne », 5 août 2018
- Melodysheep : Charlie Chaplin - Let Us All Unite!
- Le générique de Mad Men (on était obligé)
- Divers extraits de Bernays sur YT

Abonnez-vous au Journal audio : https://www.monde-diplomatique.fr/audio